De l’égalité de droits à l’égalité de faits, comment on fait ?

Bien qu’au cours des 30 dernières années, l’égalité de droits pour les femmes est acquise, qu’en est-il dans les faits ? Effectivement, aujourd’hui, l’égalité de faits reste un défi de société bien réel. Après avoir relevé le défi de changer nos perceptions et notre mentalité à l’égard des rôles traditionnels, il faut se questionner et surtout agir sur la transformation des mécanismes et des structures sociales qui maintiennent des inégalités entre les hommes et les femmes. Bien que nous ayons travaillé à changer des mentalités, il faut aujourd’hui travailler à changer des comportements. Mais quels comportements ? Pourquoi ? Et comment ? Dans un contexte social où le désengagement de l’état et la montée du néolibéralisme, où l’ordre hiérarchique des valeurs sociales semble porter en tête de liste le profit, la rentabilité économique, la compétitivité et l’individualisme ; devant le vieillissement de la population et la décroissance du taux de natalité : où allons-nous ? Qui assumera le rôle de gardien des droits de la population, de la société ? Qui défendra les enjeux sociaux tels que : l’éducation, la conciliation famille-travail-études et vie citoyenne, le respect des droits de la personne, la lutte à toutes les formes de violence, l’égalité professionnelle; la participation aux instances de pouvoir et à la prise de décisions ? Qui veillera aux intérêts quotidiens et aux droits des citoyenNEs et citoyens qui constituent notre société ? Quelle instance pose la défense de ces valeurs en tête de liste ? Comment transformer notre société pour que chacun puisse y trouver les moyens de se réaliser ? Car, effectivement, dans les faits les hommes et les femmes ne bénéficient pas exactement des mêmes conditions de vie. L’impact des choix que nous faisons dans notre vie est sexué. Est-ce que c’est ce que nous souhaitons ? Comment peut-on demander aux femmes et aux familles de s’appauvrir le temps d’un enfant ? Et surtout, aujourd’hui, qui en a les moyens ? De plus en plus d’hommes et de femmes militent en faveur d’une meilleure égalité entre les sexes. Alors, nous posons les questions suivantes : Pourquoi c’est important ? Comment y arriver ? Quelles solutions pouvons-nous envisager ensemble ?